Le pied s’adapte toujours à un déséquilibre postural.